Nikkor 85mm f/1.8G. Portrait avec recul.

En Janvier dernier, Nikon a annoncé la sortie d’une nouvelle version de sa focale fixe à 85mmNikkor 85mm f/1.8G.

Une focale de ce type, c’est idéal pour le portrait et j’ai toujours eu en tête de l’avoir dans mon sac, à coté de mon 35mm.

J’avais un peu utilisé l’ancienne (très bonne) version de ce 85mm grâce à mon club photo, ce qui avait fini de me convaincre, mais j’attendais qu’elle se renouvelle avant d’investir : j’ai toujours préféré le neuf à l’ancien, me disant que je profite ainsi des dernières avancées technologiques. J’ai quand même attendu quelques tests pour me conforter dans mon choix… j’ai fini par le commander et après 3 semaines d’usage on peut dire que je n’ai pas été déçu!

Je ne vous propose pas ici un banc d’essais de cet objectif (d’autres s’en chargent de très belle manière, avec moults tests techniques) mais plutôt de présenter mon ressenti et quelques exemples, pour illustrer ce qu’est capable de faire ce caillou.

 

 

A la prise en main, par rapport à la version précédente (le 85mm f/1.8D) on perd une construction un peu plus robuste en métal, on perd un peu de place dans le sac car les dimensions ont augmenté, on gagne un autofocus plus silencieux et un pare soleil facile à mettre et à enlever (et non plus à visser… c’est peu mais c’est beaucoup), entre autres.

A l’utilisation, comme tout bon 85mm, c’est effectivement une focale parfaite pour faire du portrait (oui, je me répète, mais faut dire ce qui est) d’autant que sur mon D7000 il se comporte comme un 127mm, un mini téléobjectif, parfait pour des plans serrés ou pour s’éloigner un peu de ses sujets. Vis à vis de mon usage, cela me permet aussi bien de travailler en photos de rue, sur des portraits posés, avec modèle, ou de photographier des enfants qui ne se laissent pas toujours approcher et pour lesquels il est parfois bon de rester en retrait.

J’ai tendance à croire que le meilleur piqué sera obtenu sur un boitier Full Frame, avec une optique pro ouvrant à 1.4 ou moins. En attendant d’investir, à mon niveau, avec mon D7000 au petit capteur et avec cet optique, j’ai quand même un sentiment de montée en gamme, surtout par rapport à mon 35mm. Lors de l’examen de mes premiers clichés sous Lightroom, j’ai eu un sentiment de satisfaction, un sourire, une confirmation que j’avais fait le choix qui me convenais.

Alors, tant qu’a faire, je suis aussi allé tester ce caillou dans des conditions de lumière un peu difficile,  en concert, avec des lumières changeantes : l’ouverture à 1.8 prend alors tout son sens pour faciliter la mise en point en basse lumière, la montée en ISO du D7000 faisant le reste.

Le résultat est également à la hauteur de mes espérances : ça ne remplace pas un zoom pro dans une salle de concert où la place peut manquer, ça reste une focale fixe avec ses contraintes de cadrage mais la mise au point se fait bien, ça passe partout, c’est propre et c’est l’essentiel :)

Je vais avoir prochainement l’occasion de le tester en studio et j’ai hâte de voir ce qu’il a dans le ventre en terme de piqué dans des conditions d’éclairage maîtrisées. En attendant, il risque de rester un moment mon objectif de prédilection!

Je vous laisse avec quelques clichés, histoire de juger sur pièces :)

Cet article a été publié dans Matos, Photo avec les mots-clefs : , , , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

4 commentaires pour Nikkor 85mm f/1.8G. Portrait avec recul.

  1. Le 4 mai 2012 à 14:26 | Permalien

    Finalement le plaisir que tu retrouves avec ton « 127″ est celui que je retrouve avec mon 135.. Je me souviens avoir vachement apprécié le 85 en version AF-D sur mon D80.. Je me demande pourquoi j’ai mis autant de temps à investir dans un 135 et à comprendre le 85 en FF me convenait moins..

    • Le 5 mai 2012 à 09:33 | Permalien

      Que ça soit en DX ou FF on est dans des plages focales très agréable c’est clair. Si je passe en FF un jour ça risque de me faire bizarre et le 135mm me fera surement de l’oeil ;)

  2. Le 15 mai 2012 à 14:40 | Permalien

    Hello,
    Merci pour cet article. Je lorgne sur le 85mm 1.4, mais est-ce raisonnable …. ? Peut être pas si à terme j’envisage de passer au full frame. Bref je t’épargne mes réflexions internes qui, si j’avais le budget, ne se poseraient pas :)

    • Le 15 mai 2012 à 17:30 | Permalien

      Je connais ce genre de réflexion, bon courage ;) Pour l’instant je reste très content de mon choix!

Un trackback

  1. Par Sunday Links | Phototrend.fr le 6 mai 2012 à 21:02

    [...] Nikkor 85mm f/1.8G. Portrait avec recul – 1oeil2yeux [...]

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>